Comment choisir une bonne étiqueteuse ?

plusieurs colis posés sur une palette

Bien choisir son matériel d’étiquetage est indispensable pour préserver son taux de rendement et réaliser une apposition de qualité sur les produits. Pour vos solutions d’étiquetage, il est important de considérer les caractéristiques techniques propres à chaque machine et leurs fonctions.

Différents modèles d’étiqueteuses qui s’adaptent à des usages spécifiques

Selon vos besoins logistiques, il existe plusieurs appareils qui font office d’étiqueteuses. Vous pouvez vous tourner vers du matériel « fixe », des machines industrielles ou des systèmes portatifs.

Ces derniers préservent la mobilité des équipes dédiées à ces opérations de manutention. Toujours dans ce cas de figure, ces appareils conviennent pour de petits volumes : marchandises et emballages. Ils intègrent généralement une fonction de mémoire pour gagner du temps sur la saisie. Ils sont équipés de consommables faciles à remplacer. S’il s’agit d’une charge encombrante, il est recommandé de se tourner vers les imprimantes d’étiquettes.

Sélectionner le type de matériau pour ses étiquettes

étiquette sur un colis emabllé dans du plastique

Source : Webermaking

Pour l’identification de dossiers d’archives ou le suivi de produits, le support d’inscription constitue un critère de choix. Que ce soit de type adhésif ou non, vous pouvez opter pour les solutions suivantes :

  • les plastiques et vinyles ;
  • les feuilles de métal ;
  • les textiles ;
  • le papier ;
  • ou encore le polyester.

À titre d’exemple, l’étiquetage industriel pour vos produits et marchandises peut nécessiter l’impression sur des plaques métalliques. Un matériau particulièrement résistant à toute forme d’environnement agressif.

Des critères de sélection spécifiques aux étiqueteuses industrielles

Dans l’éventualité où l’étiquetage couvre des besoins constants et conséquents, privilégiez des machines de production. Ces systèmes s’adaptent à des formes et des tailles différentes. Renseignez-vous sur les modes de programmation pour éviter toute interruption dans la chaîne logistique.

À noter que l’impression est une notion complémentaire à la distribution des étiquettes sur les produits.

Pour un paramétrage facile, il est recommandé d’opter pour un appareil capable de se connecter à des bases de données externes. Enfin, une structure modulaire du matériel offre davantage de flexibilité lors de son emploi.

Parmi les autres critères à prendre en compte, attardez-vous sur la vitesse et la technologie d’impression. En parallèle des jets d’encre classiques, il existe des machines qui utilisent le procédé de sublimation thermique. Économique, cette solution n’altère en rien l’intégrité du support et offre une visibilité optimale.

Pour des inscriptions codées ou des caractères alphanumériques, la précision et la qualité d’impression sont également essentielles dans l’achat de votre matériel d’étiquetage.